Pourquoi ?

Ce blog consacré à TOM LE CANCRE, sa réalisation et son contexte, est la continuité de ce que j'ai commencé sur floue.net.

C'est un témoignage particulier, j'écris avec la lumière comme photographe, et avec l'encre de mes sentiments comme père. En effet j'ai été le photographe du plateau de TOM LE CANCRE, une place privilégiée pour témoigner du travail de l'équipe qui compose cette entreprise cinématographique qui prend le doux nom d'atelier pédagogique, car le travail des enfants n'a pas été déclaré, tout comme celui des adultes. Mon enfant fait partie de ceux qui ont fait la totalité du tournage qui a duré 11 semaines l'été 2011. C'est donc aussi comme père que je témoigne, m'étant compromis ainsi que mon enfant dans cette entreprise à but non certain.

Je suis amer car suite à cette expérience, en conséquence de mon opposition à l'utilisation de l'image de mon enfant et de mon travail de photographe, j'ai perdu et le quotidien avec mon enfant et l'exercice de l'autorité parentale pour ce que j'estime être de mauvaises raisons.

Je ne prétends pas que ce témoignage soit des plus objectif, mais il est étayé par des faits. Je veux qu'une enquête éclaircisse tout cela. Je veux retrouver mon enfant, l'élever, en prendre soin. Ce blog m'aide à exorciser ce que je ressens comme une grave profanation et a la volonté d'éclairer les pratiques douteuses d'un média pourtant prestigieux qui est le cinéma.

Je vous invite à rédiger des commentaires, même (et surtout) s'ils sont critiques. Je vous invite aussi à le partager sur vos réseaux sociaux si d'aventure vous estimez que l'injustice endurée mérite d'être dénoncée à l'opinion publique. Cela serrait certainement d'une grande aide pour que justice soit rendue à une enfant de 5 ans et à son père.


Manuel Pradal m'a affirmé avoir fait ce film pour l'amour de l'art, mais cela ne justifie pas les mensonges, les manques de respects, le mépris des lois. La faim ne justifie pas les moyens.

L'art gens d'armes, soit-il sensé!

Cyril Delacour