17 avril 2013

Interview de Manuel et Lilo

Reportage de TéléMB sur le festival international du film d'amour de Mons en Belgique (passage à propos de Tom le cancre à partir de 12:09). Manuel Pradal présente son film avec Lilo qui intervient aussi. Des extraits sont montrés (avec Mila, malgré mon opposition).



Le site de TéléMB ayant été changé, voici une vidéo :

Extraits retranscrits et commentaires :

ManuelTout a commencé par des ateliers que j'ai pratiqué dans les écoles du sud de l'Ardèche avec des enfants de 5 ans autour du Kid de Chaplin. Et ensuite j'ai remarqué des enfants que j'ai trouvé formidables et on a continué l'histoire autour d'un conte pour enfants, voilà avec 15 d'entre eux puis 5 toute l'histoire autour d'un film avec des enfants pour les enfants.

La première fois que j'ai entendu parler de ce tournage c'est par le second fils de ma femme, Sacha qui m'a annoncé qu'il avait participé à un casting avec Mila. Ma femme a ajouté que Mila avait refusé de se prêter au jeu. Je ne m'en suis pas plus préoccupé. D'ailleurs la compagne de Manuel, Charlotte Phélouza, est présentée comme directrice de casting sur ALLOCINE. Le casting aurait été réalisé au château de Viviers. Quels sont les documents présentant ce projet (ils auraient été accessibles dans les écoles) ? Ensuite c'est le jeudi 30 juin que j'ai appris que Mila était prise ayant fait la première matinée de tournage, des essais selon ma femme, sans en avoir été prévenu.
J'ai demandé à la directrice de l'école publique de la plaine du cours de Saint Montan où va Mila et travaille sa maman s'il y a des ateliers en lien avec le film à l'école. Sa réponse a été non. Qu'en est-il des autres écoles ? De plus les status de l'association Lanterna Magica ont été déposés au début du tournage, pas avant. Quels sont les autres enfants qui auraient participé à cet atelier avant que Manuel n'en choisisse pour ce long-métrage ?

Lilo : Moi je fais partie des enfants et je suis un peu le chef des 5. J'ai bien aimé tourner.
TéléMB : C'était facile !?
Lilo : Non ce n'était pas facile, mais j'ai bien aimé quand même.
TéléMBEt pourquoi ce n'était pas facile ?
Lilo : Parce qu'on se levait tôt. Et parce que c'était dur d'avoir l'expression que Manuel Pradal voulait qu'on ait.

Sacha a fait la doublure de Lilo pour le remplacer. Lilo absent une partie du tournage car fatigué selon ses parents.

Manuel : Les enfants c'est naturellement... comment dirais-je... gracieux à l'image. Mais ça, je me méfiais de ça. C'est à dire qu'en gros tous les enfants sont... nous... sont pas des enfants de pub, ils sont tous du caractère, ils sont mêmes assez sauvages, mais c'est plutôt parce que le... voilà... c'est un retour à la nature avec des enfances rêvées, fantasmées, et donc ça, ça me plaisait.

Pendant presque deux années j'amenais Mila tous les après-midi d'école, lorsqu'une semaine sur deux nous vivions ensemble, faire l'école buissonnière. Peut-être une enfance rêvée pour d'autres, mais bien réelle pour nous. Mila rayonnait, elle s'épanouissait, le matin à l'école, l'après-midi avec son papa. Cela nous a été volé, cela a été détruit par des mensonges, et avec violences.

TéléMB : Il y a toujours quand même aussi dans vos films un travail important sur l'image.
Manuel : Selon peut-être une recherche personnelle, un peu je dirais poétique autour du monde qui... ou de sensualité, ou d'harmonie. Et c'est vrai que pour moi le cinéma ça a toujours été attaché à quelque chose qui doit... où la beauté doit... où qu'elle soit dans le mal comme dans le bien... apparaître à un moment donné.